26/02/2008

Douce violence.

ouate.thumbnail

Tous les jours, ta voix qui résonne ou tes mots volatiles que je reçois comme autant de papillons... que je n'apprivoiserai pas. Je ressens la distance qui s'amenuise peu à peu mais je m'échappe. Je capte ton sourire et tes yeux qui se plissent mais je ne t'accompagne pas. Je me sens figée, si peu naturelle. Mes paroles se bloquent et mon rire se suspend. L'atmosphère me semble fragile et pourtant tout se passe en douceur. Je t'entends m'apprendre les choses, au fond je ne t'écoute pas, je te regarde...simplement. Je relis "Autres désirs, autres hommes" de Françoise Simpère. Elle a écrit "Tu avais les yeux dorés et des tourments plein la tête". Je me dis qu'elle te connaissais. A moins que ce ne soit moi qui te vois partout, dans tout. Mon monde spirale autour de toi. Chaque tournant amorcé me ramène à toi, toujours, inlassablement...et si lentement. Les mois, les années s'égrènent et j'en suis toujours à mon point de départ. Silencieuse, presqu'inerte. Je suis chavirée en longueur, en langueur. C'est un contact ouatiné...pourtant chacunes de nos rencontres... me déchirent.

 

déchirure1

21:31 Écrit par Syolann | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Pardonnée ... Ben oui tu l'es ...
Merci et bisous à toi

Écrit par : Gaëtan | 26/02/2008

Bonjour,
Mes ailes frétillent de joie, alors je viens semer un peu de mon amitié chez toi où je me laisserai bien apprivoisée !
Je te souhaite une excellente journée.

Écrit par : PAPILLON6168 | 27/02/2008

ton blog bonjour,
ton blog est très beau, continue comme cela, au plaisir de te lire, bon après-midi

Écrit par : marie-claire | 27/02/2008

Bonsoir Syolann La journée se faisant tardive, il me sied de vous souhaiter une bonne soirée de la femme.

Yvan D'lajoie

Écrit par : Yvan D'lajoie | 08/03/2008

J'attends avec impatience la venue du printemps qui j'espère me remplira de l'énergie qui me manque tant en ce moment. C'est une des explications de mon absence des blogs ami(e)s en ce moment.. A bientôt. Bizz

Écrit par : jice | 09/03/2008

est ce qu'il est très difficile d'être édité? avez vous eu du mal à trouver une maison d'édition, ou cela vous a t-il été aisé..respectueusement..

Écrit par : eidos | 16/03/2008

est ce qu'il est très difficile d'être édité? avez vous eu du mal à trouver une maison d'édition, ou cela vous a t-il été aisé..respectueusement..

Écrit par : eidos | 16/03/2008

Bonsoir Toi, Que la vie soit aussi un éternel recommencement sur des lignes de départ différentes à chaque fois. je t'embrasse virtuellement et vertuellement..

Écrit par : Edouyrd | 17/03/2008

Les commentaires sont fermés.