05/09/2007

Quatre jours après mon retour...

Déjà en manque de ce soleil qui coulait sur ma peau. Eblouissant, vivifiant, il me donnait une couleur de miel et des envies sucrées.

Déjà en manque de tes mots qui se déroulaient jusqu'à plus d'heure. De ces nuits que je prenais pour le jour, ou le contraire. Pas d'entrave à la torpeur qui suivrait, pas de réveil strident pour quitter les rêves à 7h.

Déjà en manque de cette insouciance, de cet agenda aux pages blanches.

Déjà en manque de cette vie sans timing, de manger quand j'ai faim même si c'est à 3h du matin, de dormir quand j'ai sommeil, même si c'est l'heure où tout le monde s'éveille....

Je suis en demi teinte, en prose poétique...

J'ai envie de prolonger tous les instants qui me touchent, te kidnapper sans penser que le temps nous est compté. Je veux oublier la course des jours, et ce que l'on nomme "calendrier". Marre de découper mon temps en petites tranches bien organisées.

Donne-moi la langueur de tes phrases et bouscule mon quotidien speedé mais sage. Je veux plonger dans tes yeux ou me perdre dans tes messages...

23:23 Écrit par Syolann | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

c'est clair! et des cures de désintox pour çà y a pas! Tu as le we, du vendredi au lundi sous la couette, c'est délicieux et dépaysant.
Pas besoin de partir, tu ne verrais rien au paysage.
Allez, commence demain Syolann, bon week!

Écrit par : mimi | 06/09/2007

Ah.... tous ces manques, toutes ces absences qui préservent notre envie de vivre, et l'attisent même..Heureux de ton retour Syolann.

Écrit par : EDOUARD | 06/09/2007

Lucette est jalouse, quelqu'un d'autre dans ta vie ?????

Écrit par : bdu | 07/09/2007

Nostalgie, souvenirs, une envie d'ailleurs... Et retour au quotidien. Pas évident.

Écrit par : Brigitte | 21/09/2007

Les commentaires sont fermés.