28/04/2007

Des liens.

463

 

Léa feuillettait son album photo…

 

Juillet 1999 : C’était un jour de fête nationale, elle sursautait au contact de ses lèvres plus qu’au bruit des feux d’artifices. Renaud avait les cheveux bouclés et ils s’emmêlaient entre les doigts de la jeune femme tandis qu’elle se perdait dans son souffle.

 

Mars 2000 : C’était le 3 du mois, en deux minutes elle sut ce qu’était le coup de foudre ! Laurent ne l’a pas su, il ne le sait toujours pas…

 

Juillet 2000 : diluer les résidus de la foudre, toujours brûlante dans les bras de Pascal. Il était amoureux. Pas elle. Méthode Coué « Laurent sort de ma tête, Laurent sort de ma tête …»

 

Septembre 2000 : Et puis, il y avait eu cet accident de parcours, cet empressement adolescent pour Mathieu, si beau…si con ! Léa souriait « Décidemment, on ne peut tout avoir ! ».

 

Des mois de mise au vert ! A quoi bon courir les hommes se disait-elle si je ne peux rien leur donner. Un tout petit bout de cœur et des sourires, en échange de leurs caresses-compresses pour essayer de L’oublier…

 

Juillet 2001 : Maxence mentait très mal mais maniait l’indécision avec art. Un jour Léa, et un jour « l’Autre ». Scénario de veaudeville. Léa a quitté le casting. Fin de la représentation ! Elle ne jouait plus, elle écrivait…Dans chacun de ses mots Laurent en filigranes.

 

Octobre 2001 : Francis se matérialise. Ses doigts courent dans la nuque de Léa, plus sur le clavier de l’ordinateur. Elle l’aimait de loin déjà, là, elle l’aimait dans le froid d’automne.

 

Et d’autres mois…

                         Et une année…

                                               Laurent reste un fantasme innasouvi…

19:28 Écrit par Syolann | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

Commentaires

C'est vrai qu'un rien habille une femme loll (rapport à mon post).. Il y a des fantasmes qui vaut mieux qu'ils restent inasouvis tandis que d'autres.... Le soleil entraîne sans doute l'idée de certains d'entre eux.. A bientôt. Bises

Écrit par : jicé | 28/04/2007

Un jour, sans doute, Laurent ne sera plus ce fantasme innassouvi mais un être bien réel avec ses qualités et ses défauts qui fera partie de ton quotidien ....
Patience ...
Bisous.

Écrit par : Kathelyne | 28/04/2007

Tu as un agenda spécial "ma liste des amoureux" ? ;-D

Écrit par : Brigitte | 28/04/2007

C'est parfois difficile de décider, soit de rester dans la vibration d'un fantasme, soit de faire le pas et se frotter à l'inconnu de soi, les regrets ou les remords :-)
Et puis, quand on est un coeur d'artichaut ... ;-).

Gros bisous Syolann,

Écrit par : La Bohème | 29/04/2007

Hummmm toujours aussi sensuel chez toi.... Doux bisou de Lucette et bon dimanche

Écrit par : bdu | 29/04/2007

Hello Syolann enfin de retour Je trouve qu'il est bon parfois de réaliser certains fantasmes s'ils restent dans les limites du raisonnable, et ne sont pas l'expression d'une déviance. On risque la déception, mais tant pis, on aura essayé. Après, d'autre fantasmes viendront peupler notre imaginaire. Bon dimanche soir à toi.

Écrit par : Edouard | 29/04/2007

Oui, mais un fantasme... ... n'en est plus un dés qu'il est assouvi, et parfois, par rapport au rêve, qu'elle est moche la réalité! Un amour qui ne finit pas, auquel on n'a pas mis un terme, restera toujours magnifique, alors autant le garder intact, quitte à le chercher dans d'autres amours, à moins que...
Un petit brin de muguet pour les plus grands bonheurs, Syolann, bisous et bonne semaine.

Écrit par : mimi | 30/04/2007

Bonjour Syolann De tout coeur je t'offre ce modeste brin de muguet.
Bisou parfumé.
Duke

Écrit par : DUKE | 30/04/2007

Suis jaloux... On parle même pas d'un Marc dans ce post.. mdrr
J'espère que tu vas bien..
T'envoie un bisou bien amical..
A bientôt Syolann

Écrit par : marc | 30/04/2007

Bonsoir Miss LL... Je passe,avec un peu d'avance,t'offrir un brin de muguet pour le premier Mai ! Bises et a bientôt !

Écrit par : libra | 30/04/2007

Bon 1er mai Cueilli en ce jour de mai

Transporte mes souhaits

Sois l’ambassadeur

De mes vœux de bonheur

Offre ta douce beauté

En gage de mon amitié

Écrit par : jicé | 01/05/2007

C'es vrai , la bohème, difficile de savoir s'il faut se lancer à un moment donné ou non....le choix entre regret et remord finalement...
Je crois qu'il faut profiter du moment présent autant que possible,"se jeter à l'eau"...
Parce qu'un regret, c'est vraiment très difficile à vivre...je suis "en plein dedans"...

Écrit par : | 09/05/2007

Léa ???? intérimaire ??

Écrit par : Duval | 24/05/2007

Les commentaires sont fermés.