08/04/2007

Et...Fin!

sosexy11

 

Je ne peux me lasser de lui, mes mains agrippées à son dos l'attirent contre moi, toujours plus près, nous soudant l'un à l'autre pour ne plus "faire qu'un". Nicolas me fait l'amour de façon gourmande et passionnée. Il est doté de cette sensualité que seuls les artistes possèdent. Il est attentionné, sensible à mon bien-être et réceptif à mon plaisir. Il est toujours immergé en moi et accélère progressivement la cadence de nos ébats. Sous l'emprise de son étreinte, mes soupirs se transforment en gémissements. J'ai l'impression d'avoir perdu toute consistance, de flotter dans l'atmosphère douce et chaude qui s'est emparée de l'appartement depuis un bon moment déjà. Nicolas se fait exigeant, ses caresses sont précises et de plus en plus exquises. Mes  hanches ondulent sous lui, mon être tout entier réagit, lui répond et en veut encore. Notre corps à corps s'intensifie merveilleusement, graduellement, jusqu'à ce que nous explosions tous deux en un orgasme indescriptible... Emmêlés l'un à l'autre, nous nous endormons presqu'en même temps, tombant dans un sommeil profond, sans rêve.

 

Le lendemain matin, je m'éveille à l'odeur du café, Nicolas vient me retrouver avec un somptueux petit déjeuner. Il me regarde tendrement, je vois au fond de ses yeux poindre un éclat nouveau qui me ravit. Ma bouche cherche la sienne, s'en empare, je me repais de son affection et de sa sensualité en pensant, déjà, à nos prochaines rencontres...

11:09 Écrit par Syolann | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

Non seulement c'est un virtuose du corps à corps mais en plus il amène le p'tit déj au lit le lendemain ??? Faut pas le lâcher comme ça, Syolann ! ;-)

Écrit par : Brigitte | 08/04/2007

Lut Syolann ! Sensuellement très bien écrit. J'aime les profondeurs (morale et physique, lol) de ce récit...
Te salue bien amicalement, continue de nous faire vibrer les cordes sensuelles..

Écrit par : marc | 09/04/2007

Coucou, Lucette tardait à revenir te lire. Elle te léchouille tendrement

Écrit par : bdu | 09/04/2007

et.... on prend des forces au p'tit déj et on recommence?

Bonne soirée ...bisous

Écrit par : mnb | 09/04/2007

En voilà une histoire qui finit bien! P'tit dèj et tout... cramponne-toi, c'est pas courant.
Je te souhaite une bonne semaine ensoleillée. Bisous!!!

Écrit par : mimi | 10/04/2007

un petit coucou en passant je confirme que c'est assez rare de recevoir en plus un petit déjeuner au lit !!! lol...bisous

Écrit par : sashana | 10/04/2007

On ne peut se lasser de toi.
Amicalement.

Écrit par : dioxane | 10/04/2007

Un petit coucou en passant...
Bizz amical, et bonjour à ton aspirateur, euh, inspirateur, bien sûr, lol

Écrit par : marc | 11/04/2007

L'histoire de toutes mes nuits :) mais pas encore du matin. Le petit déjeuner somptueux au lit, ben non, j'y ai pas droit mais on ne peut pas tout avoir.

Gros bisous Syolann,

Écrit par : La Bohème | 11/04/2007

Osmose harmonieuse et sans fausses notes. Pianissimo, les caresses d'ivoire d'abord, divines ensuite s'accordent et donnent le ton. La composition est parfaite, l'envolée magistrale. Standing ovation !

Écrit par : feuille d'automne | 12/04/2007

Hello "Oups seule un instant/ j'aimerais que ce moment /fixe pour des tas d'années /ta sensualité..."...Axelle Red chante aussi la sensualité, mais toi ça se ressent sans besoin d'un support musical...les mots qui s'enfilent avec fluidité nous évoquent une musique quasi éromystique. Bon w-e Syolann

Écrit par : Edouard | 13/04/2007

Les commentaires sont fermés.