02/10/2006

Mauvais choix.

interr

 

En quelques mots, sur un texto

Il a détruit son eldorado.

Flash back sur son ancienne vie

Il reprend sa barque, désormais pourrie.

Il a claqué la porte d'une nouvelle existence

Lui préférant une stérile errance.

Humiliation, méchanceté

Vraiment, rien ne lui avait été épargné.

Comment ce que l'on pense être un homme

Peut-il se laisser traiter en bête de somme?

Elle voulait lui construire un futur

Dans un morceau de ciel azur.

Mais il a refusé ses tendres dessins

En des mots durs, froids et mesquins.

Elle sait : après les larmes, après les soupirs

Dans d'autres yeux brillera son avenir.

Et de plaisir, elle se consummera, dans ses bras-là

Tandis que lui s'auto-détruira...

 

20:03 Écrit par Syolann | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Je suis ... persuadée qu'un avenir meilleur t'attend auprès d'un autre qui, lui, saura t'apprécier à ta juste valeur.
Bisous.

Écrit par : kathelyne | 02/10/2006

Oser ... C'est Rose aussi ...
Mais Eros pour qui veut ainsi le lire...

Je sais je suis un post en retard mais bon ...

Écrit par : Gaëtan | 02/10/2006

IL faut toujours esperer ma grande..l'avenir nous appartient
Gros bisous et amitiés

Écrit par : martine | 04/10/2006

L'avenir est sans doute meilleur... Il sera à toi... Bonne fin de semaine. Bises

Écrit par : jicé | 05/10/2006

si.... il aime le bouillon réchauffé c'est bien dommage pour lui....

Demain sera meilleur!

bonne journée, bisous

Écrit par : mnb | 12/10/2006

C'est vrai que la bonne décision n'est pas facile à prendre,on prend la mauvaise barque.?? C'est possible..Il erre lui-même depuis 2 ans, le jour où ses 3 moussaillons ont quitté son quotidien, son navire.Reprendre le bon cap,il l'espère,en rève mais il lui manque son équipage, perdu sa boussole,son gps et risque de dériver infiniment,à la recherche de cet Eldorado,qu'il risque de ne jamais trouver...Manureva n'est pas seul à dériver..

Écrit par : LOSTMAN or in past M54 lover | 13/10/2006

Quel poème à fleur d'eau, à fleur de peau... Il m'est arrivé la même histoire il n'y a pas si longtemps... Et rien à faire... ni une vieille amitié ni la sollicitude ni tout ce qui nous lie... Et un cri dans la nuit sur mon répondeur "Sors de ma vie !" Il ne sait pas que je l'aime et tout ce qu'il a perdu : il s'est perdu lui-même...

Écrit par : ELLY | 20/10/2006

Les commentaires sont fermés.